PHOTOGRAPHE PROFESSIONNEL OU ACHETER DANS DES BANQUES D’IMAGES ?

Septembre 10, 2017 / Écrit par

On dit très souvent qu’une image vaut mille mots et à ce titre, il est indispensable pour une entreprise d’utiliser ce type d’agrément visuel à travers une panoplie d’outils de communication. Ainsi émerge le grand dilemme visuel : Photographe professionnel VS. Banque d’images ?

Banques d’images pour les nuls

Les banques d’images (stock-shot) sont ces photos que l’on peut trouver sur de nombreux sites comme 123rf.com, gettyimages.ca ou istockphoto.com par exemple. Elles peuvent être utilisées à des fins créatives ou commerciales, et évitent d’avoir à embaucher un photographe pour un projet donné. Ces sites autorisent souvent la réutilisation gratuite d’images libres de droits, mais sont parfois de moindre qualité : il faut alors les acheter.

Avantages / Inconvénients du stock-shot

photographe professionnel

En effet la plupart des compagnies ne veulent pas recruter de photographe professionnel, car cela représente un coût trop important, implique des déplacements, et souvent les dirigeants ne veulent pas se montrer ou montrer leurs employés.

Les banques d’images sont donc une bonne alternative avant tout du fait qu’ils sont relativement peu onéreux. Les sites sont très fournis et les outils de recherche sont très poussés. De plus, on peut également y trouver des vidéos, des sons et de la musique ! Je les recommande fortement lors du lancement d’une marque qui n’a pas beaucoup de budget.

En plus de cela, les banques permettent d’aller chercher des images qui représentent un symbole plus fort, à portée souvent universelle : par exemple, un sherpa ou un guide en montagne. Vous comprendrez qu’il y a une époque où ce type d’image était très difficile à dénicher.

Mais attention, les images libre de droits sont soumises à des inconvénients de taille !

L’inconvénient principal ? Que le contenu de l’entreprise perde sa saveur, voire sa crédibilité ! Il faut toujours garder en tête que l’utilisation de banque d’images donne une apparence fake au contenu et que même les internautes non initiés savent les reconnaître. Leur utilisation sur le long terme est à proscrire selon moi étant donné leur caractère générique.

Autre inconvénient majeur : il y a un risque important de se retrouver à utiliser des photos que d’autres entreprises utilisent déjà ! Voir l’exemple de partis politiques à des extrêmes opposés utilisant le même matériel.

Pourquoi il est préférable d’avoir recours à un photographe professionnel

photographe professionnel

Je parlais tantôt de l’exemple de l’utilisation d’un sherpa ou d’un guide en montagne pour représenter le travail d’équipe. En ayant recours à un photographe professionnel, il est possible d’aller sur une montagne (le Mont St-Hilaire par exemple) et passer une journée à prendre des photos avec votre équipe!

Cela vous permettra de :

  • Posséder des photos cohérentes visuellement entre elles ;
  • Montrer des photos uniques et donc d’avoir un axe créatif unique par rapport à votre compétition ;
  • Promouvoir les individus réels de votre entreprise ;
  • Créer une quantité de photos pour un récit dans un lieu donné, c’est à dire capter plusieurs détails d’une même scène et obtenir rapidement de la variance visuelle ;

Un photographe est plus onéreux, mais il faut voir l’investissement comme amortissable dans le temps, puisque vos images vous appartiendront 100% et pourront être recyclées pendant longtemps.

CONCLUSION

photographe professionnel

Alors oui, l’utilisation de stock shots est la «  solution de facilité  » qui est tout à fait envisageable et oui, le recours à un photographe professionnel est onéreux… Mais il est important de signaler que les petites entreprises (moins les grandes) ont pour la plupart une véritable volonté de fonctionner autour d’un écosystème de confiance.

Si votre PME est en B2B, vous désirez peut-être axer vos communications sur l’achat de l’expertise, de la notoriété, de l’image du prestataire et de ses services. On veut un mettre en évidence un savoir-faire, de la même manière que l’on va dans un restaurant pour manger des plats de qualité, voire des spécialités, et non pas pour manger des plats tout prêts que tout le monde peut trouver en supermarché ! Pour moi ce n’est donc plus une question de savoir si les photographies originales sont mieux que le stock-shot mais plutôt comment les réaliser à moindre coût ?

À suivre dans un article subséquent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *