COMMENT CONSTRUIRE UNE LANDING PAGE QUI CONVERTIT ?

Octobre 1, 2017 / Écrit par

Imaginez un instant que votre site web est comme un aéroport dans lequel chaque page serait une piste d’atterrissage. Vous ne voudrez pas que tous entrent par la même piste, soit l’accueil. Encore plus, vous voudriez diriger les gens vers les bonnes pages, selon les publicités qu’ils ont vu ou selon leurs recherches web. C’est ce que l’on appelle les « landing page ». Dans cet article je vais couvrir les meilleurs moyens pour construire une landing page qui convertit.

ATTERISSAGE 101 ?

Une landing page, c’est littéralement une page web sur laquelle nous prévoyons faire atterrir des consommateurs potentiels. Cela peut être simplement une page ajoutée à notre site web ou CMS, un micro site ou une page crée à l’extérieur de notre site, via un CRM par exemple.

COMMENT MESURER SON IMPACT ?

landing page

Une page d’atterrissage permet aussi de tester des messages ou du contenu privilégié auprès d’une cible restreinte (clients exclusifs par exemple) en leur donnant un lien unique. Ainsi, seules les personnes concernées par l’offre ou le message pourront accéder au lien donné, communément appelé une page cachée. Ce type de page permet d’avoir une meilleure efficacité pour rejoindre son public, avec un message plus clair et un taux de conversion généralement plus grand. Son développement et son déploiement sont généralement plus rapides qu’une section de site et donne des résultats rapides et aisément analysables : # de prospects / # de visiteurs de la page / # clics. Ainsi, si l’on fait une publicité ou une promotion donnée, il sera plus facile d’en mesurer l’impact!

Étant donné qu’elle est indépendante du site web et adressée à une partie spécifique de la cible (celle qui a montré un intérêt particulier), l’efficacité de la page d’atterrissage pourra être très simplement mesurée au travers du trafic engrangé, du nombre de ventes, du taux de conversion, du chiffre d’affaires réalisé, etc. Et le tout sans forcément avoir recours à Google Analytics ou d’autres logiciels plus complets.

Enfin, la landing page va permettre d’ajuster simplement le tir au niveau des dépenses, tout en optimisant l’atterrissage et le trafic des visiteurs. Étant donné qu’elle est cachée, on peut se permettre par exemple de réaliser plusieurs tests. Le A/B Testing est par exemple une méthode qui consiste à construire deux modèles de landing page différents et d’envoyer le trafic vers les 2 pages pour des fins d’analyse. En analysant les statistiques web, on pourra alors voir quelle page a suscité le plus de réactions et ainsi affiner notre campagne publicitaire. Notez que cette action est généralement réalisée en mode précampagne.

QUAND LES UTILISER ?

landing page

Le but ultime en web, c’est de prédire le comportement des usagers afin de leur offrir les bonnes promotions au bon moment. Les landing page permettent donc de contrôler en partie le chemin d’entrée sur un site web. Par exemple, si une personne fait une requête de « biscuits-naturels-sans-sucre » sur le web, nous voudrions le diriger vers une page ou l’on répond spécifiquement à sa requête, sans trop l’embrouiller avec d’autres produits et contenus.

À partir de là on va tenter de convertir cette personne par le moyen d’un appel à l’action simple et en prévoyant les routes subséquentes qu’elle pourrait emprunter sur notre site avant de faire une transaction. Cette conversion pourrait être faite par l’achat, la consommation de contenu, l’obtention d’une adresse e-mail … Bref, toutes sortes d’objectifs web.

Petit truc, à chaque fois que vous mettez en place une promotion sur le web, il faut mette en place une landing page associée, qui lui est dédiée. Dites-vous que toute personne qui clique sur une promotion particulière, via les réseaux sociaux par exemple, devrait être reconduite sur une page d’atterrissage qui aura été prévue spécialement à cet effet.

Comment bien designer sa landing page.

landing page

Claire et épurée. Ces sont les deux mots clés pour une page d’atterrissage efficace. Comme elle est réalisée pour des besoins de promotions, il faut donc qu’elle soit faite rapidement, facilement, et il faut que le client ait l’impression d’être sur votre site. Bien sûr, elle doit être visuellement agréable et respecter le style général de votre site, mais il faut impérativement s’assurer qu’elle est le plus clean possible. Donc, oubliez tout ce qui est menus interminables, fonctions web complexes ou artifice visuel inutile qui vont parasiter votre objectif de conversion !

Vous pouvez trouver des modèles peu onéreux sur internet que vous avez simplement à remplir avec vos éléments et votre message. Vous pouvez également très bien développer vous-mêmes ce type de page séparément de votre site web, dans un microsite par exemple. Pour être plus technique, cela peut simplement être une page HTML qui est assise à côté de votre site ou dans un sous répertoire.

CONCLUSION

landing page

Une landing page s’implémente rapidement et simplement et vous permettra de contrôler le trafic et l’engagement pendant la durée de votre opération promotionnelle. N’oubliez pas de les fermer une fois la promotion terminée … vous ne voudriez pas qu’un rabais de 30% soit disponible à l’infini sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *