Gestion d'un ordinateur en papier

6 avantages d’avoir plusieurs sites web

Mai 13, 2019 / Écrit par

La raison numéro un de pourquoi voudrait-on avoir plusieurs sites web, c’est pour adapter et personnaliser l’expérience pour ses usagers. Si vous n’êtes pas familiers avec la façon dont un serveur fonctionne, il faut simplement comprendre que votre site est comme une automobile et que le serveur est un peu comme un garage. Donc par défaut votre garage peut accueillir plus d’une auto ou plus d’un véhicule. C’est-à-dire que vous pouvez y mettre des patins à roues alignées, un vélo, une motocyclette, peut-être un autre véhicule et ainsi de suite. Donc la question n’est pas « Est-ce que mon garage peut contenir plusieurs véhicules ? » car la réponse est oui de facto (sauf si votre hébergeur est archaïque) mais plutôt

 

Pourquoi devrait-on avoir plus d’un véhicule dans notre garage ?

La réponse est fort simple : parce que chaque véhicule a son utilité et permet aux usagers de bénéficier d’une expérience différente. C’est-à-dire que l’usager qui tombe sur différents sites web pourrait avoir une expérience adaptée à ses besoins. Si vous avez lu nos articles précédents on parlait des landing pages et de la gestion de celles-ci. Celles-ci peuvent faire office de micro site afin de les aider.

 

Des exemples svp !

Par exemple, dans le cas où on a un magasin en ligne ainsi qu’un site vitrine qui ne présente pas la même interface graphique. Un autre exemple serait d’avoir un intranet ou un extranet. En utilisant des sous-domaines,  tels que intranet.exemple.com ou app.exemple.com, on peut avoir une infinité de sites web et d’applications. Je pense ici à un wiki, une plateforme de e-learning, des pages de promotions, un blogue, etc.

Tous ces endroits vont être en fait hébergés sur votre serveur, mais vont avoir des adresses différentes. Ce qui importe c’est que l’usager puisse avoir une expérience sans faille au travers de votre présence en ligne.

 

ADAPTER SON MESSAGE

Avoir plus d’un site web permet d’adapter son message. Par exemple, si vous vendez vos produits et services dans plusieurs régions du monde et bien avoir un site U.S., un site européen, un site pour l’Afrique, un site pour l’Asie pourrait vous permettre de présenter non seulement des messages de manière différente, mais aussi de choisir ce que vous affichez.

Le choix d’avoir plusieurs site web vient souvent de contraintes commerciales ou d’opportunités marketing… principalement issues de segmentations géographiques ou démographiques. Si une organisation a des contraintes territoriales sur certains produits, et bien le fait d’avoir plusieurs sites web (micro-sites ayant des règles différentes par position géographique) vont faire en sorte qu’ils pourront afficher certains éléments dans différents contextes.

us.exemple.com > le site u.s

www.exemple.ca > le site canadien

eu.exemple.com > le site européen

Cette adaptation ne doit pas seulement être issue d’une nécessité légale. On ne veut pas réagir face à une contrainte légale, mais plutôt on devrait la voir comme une opportunité d’avoir un message beaucoup plus adapté à notre clientèle et donc qui a un plus fort potentiel de pénétrer l’auditoire. Être proactifs par rapport aux besoins des consommateurs pourrait vous permettre d’utiliser le plein potentiel de plusieurs sites web.

 

PERSONALISER L’EXPÉRIENCE

Personnaliser les expériences avec différentes approches vous permettra de convertir davantage vos cibles. Si vous ciblez des démographies ou géographies précises, on imagine que les comportements d’achats seront différents, donc pourquoi ne pas adapter en fonction de ces diverses clientèles?
Imaginons un instant que l’on veut cibler des démographies différentes avec le même produit/service (automobiles) soit : des mamans, des personnes âgées et des hommes d’affaires. La présentation ne sera pas pareille d’un public à l’autre. Alors, si vous faites des campagnes marketing précises pour ces segments, il est facile de comprendre que vous ne voudrez pas seulement faire des pages d’atterrissages spécifiques, mais littéralement des expériences complètes pour ces segments. On veut peut-être vouloir créer des zones « VIP ». On veut pouvoir créer un endroit où ces gens-là vont se sentir bien adressés. Ou le ton sera adapté.

Dans l’exemple des automobiles ci-haut, il pourrait y avoir un microsite de luxe pour les hommes d’affaires, un microsite pour la maman portant sur l’aspect  familial et un site portant sur la sécurité pour les personnes âgées. Tout en respectant la marque générale (marque mère) ces microsites pourront offrir des expériences uniques à des publics précis et donc, convertir davantage.

 

FACILITER LA GESTION CROISSANTE DE PAGES

Horloge posée sur un clavier d'ordinateur

La quatrième raison pourquoi avoir plusieurs sites web, c’est qu’il est plus facile de gérer plusieurs petits microsites et landing pages que de gérer un gros site web.

  • Plus léger;
  • Par défaut différent au niveau du style, à vous de créer ou d’uniformiser;
  • Beaucoup plus facile à récolter des données spécifiques sur ces pages ou sites spécifiques et d’analyser le comportement spécifique / taux de conversion;
  • Plus facile de développer et tester avant de lancer une initiative;
  • Peuvent se fermer ou se déplacer plus facilement que si elles sont imbriquées dans un site;

 

MULTIPLIER LES POINTS D’ENTRÉE

La cinquième raison pourquoi avoir plus d’un site web c’est que cela peut nous donner un avantage SEO. Le nombre de pages et les mots clés qui sont présents sur ces pages-là influencent énormément le SEO. Sur le web, chaque page égal à un mot clé. Pour les gros sites vitrines, il y a peut-être trente, quarante, voire une cinquante de pages. Quant aux petits sites transactionnels, on parle plutôt de 100-200 pages en moyenne. Si chaque page est un hameçon pour attirer de la clientèle, comment faire pour en créer un maximum et rapidement?

Deux personnes travaillant ensemble sur des ordianteurs

Le microsite peut vous permettre, via des applications différentes, de créer des pages rapidement, par exemple via un wiki, un extranet, un lexique spécifique pour votre industrie, des agrégats de produits, des comparateurs de produits/services, etc. Chaque fois que vous allez créer des nouvelles pages, cela va créer un endroit supplémentaire référencé par les moteurs de recherche sur lequel votre clientèle pourra atterrir. Donc, la gestion d’un nombre de page qui augmente sans cesse vient alourdir la situation si vous n’avez qu’un seul véhicule. C’est comme de décider de partir en voyage avec seulement une automobile, mais de vouloir aller sur les pistes cyclables, sur la plage, dans la forêt avec le même véhicule, ça devient lourd un peu comme processus.

 

DONNER UN BREAK À VOTRE SERVEUR

Chaque site nécessite un certain nombre de ressources chaque fois qu’un usager le consulte. Imaginons un instant que vous détenez un seul site qui contient plusieurs applications mentionnées plus haut : wiki, e-learning, site transactionnel, blogue, FTP client, etc.

Donnons-leur un score de ressources requises et de volume de trafic :

Tableau sur les différents type de site internet
En regardant le tableau ci-haut, imaginez que votre serveur a un plafond de ressources et de volume de trafic pour l’ensemble de votre serveur. De ce fait, le site transactionnel est plus gourmand et obtient un plus haut trafic. Si toutes vos applications sont sur le même site, le site transactionnel risque de tomber en panne. Il va de soi que vous ne voulez surtout pas que votre usager arrive sur un site qui est en panne à cause d’un manque de ressources. Il semble donc évident que de combiner plusieurs applications en un seul point d’accès (lorsque l’on a des ressources serveur limitées) peut alourdir votre maintenance inutilement et créer des interruptions de services.

Disposer de plusieurs sites permettra donc d’allouer des ressources plus facilement entre vos sites web et de faciliter la gestion et la maintenance serveur par rapport au trafic. De plus, vous pourrez alimenter ces sites-là avec les ressources serveur dont elles ont besoin.

Donc les plus gourmands seront satisfaits et les moins gourmands auront une juste part de ressources. Tout ça, au bénéfice de votre usager… et de votre portefeuille.

 

C’EST PAS SORCIER

Il ne faut pas voir les micros sites comme des chantiers vraiment difficiles à réaliser. De nos jours, il existe des tonnes de gabarits disponibles modifiables et déployables sur votre serveur très facilement. Que ce soit des CMS ou des pages d’atterrissage ou des applications web. (Liens codecanyon, themeforest, envato …)

Alors je vous invite à juste imaginer ce qui est possible et à penser comment votre utilisateur pourrait bénéficier de diverses fonctionnalités supplémentaires sur le web. Osez offrir une expérience riche et adaptée. Je vous rappelle la seule règle d’or c’est de se mettre à la place de l’usager au niveau de la navigation pour s’assurer qu’il n’y ait pas de saut ou de décrochage donc il faut prévoir quand même un petit peu à l’avance les sauts entre les sites web, les ponts entre les sites web mais sinon soyez créatifs, rêvez, le web est un monde infini de possibilités.

N’ayez pas peur du côté technique. C’est pas sorcier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *